Sélectionner une page

F.A.Q

Le docteur Eburdery répond aux questions qui lui sont le plus fréquamment posé au cours des consultations. Si votre question ne figure pas sur le site, n’hésitez pas à envoyer un message au Docteur EBURDERY. Il vous répondra dans les plus brefs delais.

F.A.Q : Chirurgie du visage

Blépharoplastie

Quelle est la différence entre les poches sous les yeux et les cernes ?

Les poches sont dues à un excès graisseux qui « bombe » sous les yeux, quant au cerne il s’agit d’un creux marqué en regard du rebord osseux de l’orbite. Si les premières marquent un gonflement sous les yeux, les secondes en revanche se trahissent par une zone sombre sous la paupière inférieure au creux de l’œil qu’on appelle aussi vallée des larmes.

A partir de quand la blépharoplastie devient-elle nécessaire ?

La blépharoplastie est un acte esthétique, elle devient nécessaire dès que le patient en ressent le besoin. Il n’y a donc pas d’âge minimum pour envisager cette chirugie. Elle est habituellement réalisée lors du vieillissement du regard après 40 ans mais peut s’envisager bien plus jeune dans les formes familiales d’excès cutané de la paupière supérieure ou de poches de la paupière inférieure.

La blépharoplastie laisse-t-elle des cicatrices ?

Au niveau de la paupière supérieure, l’incision est réalisée dans le pli palpébral supérieur pour enlever la peau, ce qui rend la cicatrice très discrète et même souvent invisible.

Au niveau de la paupière inférieure le traitement isolé des poches se fait par l’intérieur de la paupière et donc sans cicatrices visibles. Lorsqu’il existe un excès de peau associé il est retiré par une cicatrcie au ras des cils pour la rendre la plus discrète possible.

La blépharoplastie est-elle douloureuse ?

La blépharoplastie n’est absolument pas douloureuse que ce soit pendant ou après l’opération. Lorsqu’elle est réalisée sous anesthésie locale, la réalisation de l’anesthésie est la seule phase de l’intervention un peu « sensible » mais elle ne dure que quelques secondes.

Le résultat de la blépharoplastie est-il définitif ?

Oui, le résultat est permanent.
Cependant l’intervention « n’arrête »  pas le temps, le regard continue à évoluer, mais plus lentement qu’avant l’intervention.

Combien de temps après la chirurgie faut-il attendre avant de reprendre ses activités quotidiennes ?

Pour reprendre une activité normale, il faut compter une semaine après la blépharoplastie, qui est le délai pour retirer les fils.
Les « bleus » peuvent parfois se prolonger quelques jours de plus mais ils pourront être masqués par le maquillage.

Le sport peut être repris 2 à 3 semaines après l’intervention.

Y a-t-il des risques possibles après une blépharoplastie ?

Les complications de la blépharoplastie sont très rares lorsque pratiquées par des chirurgiens qui en ont l’habitude. Elles vous seront néanmoins détaillées lors de la consultation préopératoire.

Existe-t-il des contre-indications à une blépharoplastie ?

Il n’y a presque pas de contre-indication à une blépharoplastie. Un avis auprès de votre ophtalmologiste sera demandé au moindre doute.

La chirurgie des paupières est-elle remboursée ?

La chirurgie des paupières est réalisée dans un cadre esthétique dans la majorité des cas. L’amputation du champ visuel vers le haut lorsque l’excès de peau de la paupière supérieure est majeure peut faire l’objet d’une prise en charge.

La blépharoplastie corrige-t-elle les rides de la patte d’oie ?

Non, la chirurgie des paupières supérieures ou inférieures ne corrige pas ces rides. Les rides de la patte d’oie sont très bien corrigées par les injections de toxine botulique (botox).

Rhinoplastie médicale

Y a-t-il un âge minimum pour bénéficier d’une rhinoplastie ?

En général on attend la majorité pour envisager une rhinoplastie.
Lorsque la gène est majeure on peut envisager une chirurgie chez un mineur avec l’accord de ses parents à condition que la croissance faciale soit terminée.

Qu’est ce qu’une rhinoplastie secondaire ?

Une rhinoplastie secondaire est une rhinoplastie effectuée chez un patient ayant déjà été opéré et non satisfait du résultat. Plus le nez a été opéré et plus il est difficile d’obtenir un résultat optimal et plius le risque de complication augmente. Il est donc indispensable de bien peser la balance bénéfice/risque d’une intervention, encore plus que pour une rhinoplastie « primaire ».

Quelle est la différence entre une rhinoplastie esthétique et rhinoplastie fonctionnelle ?

La rhinoplastie esthétique a pour but de modifier la pyramide nasale, soit au niveau de sa partie supérieure osseuse, soit au niveau de sa partie inférieure cartilagineuse alors que la rhinoplastie fonctionnelle a pour but de corriger des problèmes respiratoires souvent causés par une déviation de la cloison nasale associée. Les 2 demandes peuvent être associées et corrigées par le même geste chirurgical.

Dois-je dormir à la clinique ?

La plupart du temps, l’intervention est réalisée en ambulatoire et les mèches sont retirées le jour même.
Lle patient revient en consultation au bout d’une semaine pour procéder à l’ablation du plâtre et éventuellement des points de suture.

Y a-t-il de gros pansements ?

Il est nécessaire de porter une atelle pendant une semaine.

Rhinoplastie chirurgicale

Est-ce douloureux ?

La rhinoplastie est une chirurgie peu douloureuse et le paracétamol est suffisant en postopératoire. Le plus génant en postopératoire n’est pas la douleur mais les mèches qui elpechent de respirer par le nez. Je les retire habituellement le jour même pour limiter la gène de mes patientes.

Le résultat est-il naturel ?

La perception du « naturel » est variable d’un patient à l’autre !
Afin de déterminer les attentes de mes patients et que l’on soit bien d’accord sur les objectifs je réalise des simulations photos lors de la consultation.

Le résultat est-il visible immédiatement après l'intervention ?

Le résultat sur le profil au niveau de la bosse est appréciable lors de l’ablation de l’atelle la semaine qui suit l’intervention. Le résultat de face au niveau de la pointe du nez est plus long à obtenir car il y a souvent de l’oedeme après l’intervention.
On commence à apprécier globalement le ré »sultat après 3mois et on obtient le résultat défintif après 1 an.

Peut-il y avoir des complications respiratoires ?

L’objectif de la rhinoplastie est double : améliorer l’esthétique du nez mais aussi la respiration. Les complications sont rares mais ne peuvent jamais être complètement écartées, elles sont alors priuses en charge si elles surviennent.

Qu'est-ce que la rhinoplastie sans chirurgie ?

La rhinoplastie médicale ou rhinomodulation consiste en l’injection d’acide hyaluronique au niveau du nez afin d’harmoniser ses contours en masquant une bosse par exemple. Il faut bien comprendre que l’on peut seulement camoufler les imperfections du nez en ajoutant de la matière dans des endroits bien préciset non retirer le volume en excès comme lors d’une rhinoplastie chirurgicale.
La rhinoplastie médicale ne s’adresse donc pas à tous les patients. Je réalise en consultation des simulations photos de ce que l’on peut obtenir avec des injections ou avec une chirurgie afin que vous puissiez vous déterminer sur ce qui correspond le mieux à vos attentes.

Une ré-opération du nez est-elle possible suite à une rhinoplastie ?

La nécessité d’une réintervention après une rhinoplastie est estimée à 10% dans les plus grandes séries mondiales de patients. Il s’agit donc d’une situation non exceptionelles et qui est systématiquement évoquées en consultation. Il s’agit la plupart du temps de « retouches » pour améliorer de petites irrégularités ou de petites asymétries. Elles ne sont jamais réalisées avant 1 an postopératoire afin de laisser le temps au résultat de se stabiliser.

Les patients sont t-ils généralement satisfaits de l'intervention de chirurgie du nez ?

La chirurgie du nez permet d’obtenir un très haut niveau de satisfaction si tout est réalisé correctement avant, pendant et après l’intervention.
Avant : établir le projet ensemble pour s’accorder sur les objectifs de l’intervention. En effet la rhinoplastie la mieux exécutée ne sera pas satisfaisante si les objectifs du chirurgien et du patient ne sont pas les mêmes
Pendant : réaliser la rhinoplastie dans les meilleures conditions possibles.
Après : suivre les consignes postopératoires scrupuleusement.

La cicatrisation reste un processus parfois aléatoires et si la nécessité d’une retouche apparait elle ne pose pas de problème si le patient en a été prévenu dès la première consultation.

Lifting du visage

Quel est l’âge idéal pour pratiquer un lifting du visage ?

Chaque individu vieillit de façon unique, mais c’est quand le contour du visage commence à perdre sa forme que le lifting du visage donne le meilleur résultat. La plupart des patients se situent entre 45 et 65 ans.

Combien de temps dure l’effet d’un lifting ?

On peut considérer qu’un lifting vous fait rajeunir d’une dizaine d’années.
La durée d’efficacité d’un lifting dépend bien sur de la technique du chirurgien mais aussi de la qualité de votre peau. Il est donc indispensable d’entretenir le résultat pour optimiser sa durée.

Est-ce-que le lifting du visage est dangereux ?

Les complications du liftint sont très rares lorsque pratiqué par des chirurgiens qui en ont l’habitude. Elles vous seront néanmoins détaillées lors de la consultation préopératoire.

Quand vais-je voir de vrais résultats?

Le résultat sur la remise en tension du visage est immédiat.
Il peut exister un œdème ou des ecchymoses les premiers jours et il faut attendre quelques semaines avant d’apprécier vraiment le résultat.

Lifting cervico-facial

Quel type d'anesthésie ?

Tout va dépendre du souhait du patient et du type de lifting envisagé.
Si un « minilift » est réalisable sous anesthésie locale, l’anesthésie générale est nécessaire pour un lifting cervicofacial complet.

Est-ce une intervention douloureuse ?

Les patients ne se plaignent habituellement pas de douleur mais plutôt d’une gène liée à la remise en tension du visage par le lifting.

Combien de temps faut-il pour récupérer ?

La récupération dépend des patients mais en général l’éviction sociale dure 1 semaine jusqu’à la visite de contrôle postopératoire. Si vous souhaitez être le plus discret possible vis-à-vis de votre entourage prévoyez 15 jours.

Dans quel cas doit-on faire un lifting ?

Le lifting est indiqué pour traiter le relâchement du visage et notamment l’ovale et le cou. Il permet ainsi de faire disparaitre les plis d’amertume et les bajoues au niveau du visage, l’excès de graisse ou le relachement de la peau au niveau du cou.

Y-a-t-il des cicatrices ?

Les cicatrices sont placées en avant de l’oreille jusqu’à la patte des cheveux et en arrière de l’oreille et dans les cheveux. La cicatrice épouse les reliefs de l’oreille afin d’être la plus discrète possible.

Combien de temps dure cette intervention ?

L’intervention va durer de 2 : 30 pour un minilift à 5 :00 en fonction des gestes associés (lipoaspiration du cou, chirurgie des paupières, lipofilling du visage)

Lipofilling du visage

Quel type d'anesthésie ?
Est-ce une intervention douloureuse ?

0 commentaires