Sélectionner une page

FAQ : Réduction mammaire

A partir de quel âge peut-on envisager une réduction des seins ?

La chirurgie de diminution mammaire peut être envisagée dès que le volume des seins est stable. Le retentissement physique et psychologique de l’hypertrophie mammaire est souvent majeur chez les adolescentes et il n’est pas judicieux de retarder leur prise en charge et de prolonger ainsi leur souffrance.
Il est donc possible et souhaitable de réaliser cette intervention chez des patientes mineures dès qu’elle en émettent le souhait et avec l’accord de leurs parents.

Y a-t-il des cicatrices ?

Les cicatrices sont celles d’un lifting des seins, autour de l’aréole et en T inversé.
(il me parait intéressant d’intégrer un schéma, qu’en pensez vous ?)

Est-ce une intervention douloureuse ?

La chirurgie de réduction mammaire est peu douloureuse et je ne mets habituellement pas de drains si bien que les patientes retournent dans leur chambre avec les pansements et le soutien gorge. En fonction des cas cette chirurgie peut être réalisée en ambulatoire avec un traitement antalgique simple par paracétamol.

Quel type d'anesthésie ?

Cette intervention est nécessairement réalisée sous anesthésie générale, éventuellement en ambulatoire.

Existe-t-il une prise en charge ?

La prise en charge est possible si l’on retire au moins 300 grammes par sein soit une diminution d’environ 2 bonnets de soutien-gorge.

Peut-on allaiter après une réduction mammaire ?

C’est une question fréquente et dont la réponse est difficile.
L’impossibilité d’allaiter ou engorgement mammaire peut exister en dehors de toute intervention sur les seins, il est donc impossible d’en déterminer formellement la cause si il survient après une chirurgie…
La chirurgie de diminution mammaire interrompt au moins en partie les canaux galactophores qui permettent au lait de circuler de la glande mammaire au mamelon. Cependant l’expérience montre qu’après quelques mois ou années l’allaitement reste possible. Dans tous les cas il ne faut pas réaliser cette intervention si vous avez un projet de grossesse dans l’année qui suit ce qui laisse en principe le temps aux canaux galactophores de se « réorganiser ».

Doit-on arrêter de fumer ?

L’arrêt complet du tabac et de tous les substituts nicotiniques est impératif un mois avant l’intervention et un mois après pour que la cicatrisation se déroule dans les meilleurs conditions.

Découvrir en détails
la réduction mammaire

Photos
avant/après

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.