Sélectionner une page

FAQ : La blépharoplastie

Quelle est la différence entre les poches sous les yeux et les cernes ?

Les poches sont dues à un excès graisseux qui « bombe » sous les yeux, quant au cerne il s’agit d’un creux marqué en regard du rebord osseux de l’orbite. Si les premières marquent un gonflement sous les yeux, les secondes en revanche se trahissent par une zone sombre sous la paupière inférieure au creux de l’œil qu’on appelle aussi vallée des larmes.

A partir de quand la blépharoplastie devient-elle nécessaire ?

La blépharoplastie est un acte esthétique, elle devient nécessaire dès que le patient en ressent le besoin. Il n’y a donc pas d’âge minimum pour envisager cette chirugie. Elle est habituellement réalisée lors du vieillissement du regard après 40 ans mais peut s’envisager bien plus jeune dans les formes familiales d’excès cutané de la paupière supérieure ou de poches de la paupière inférieure.

La blépharoplastie laisse-t-elle des cicatrices ?

Au niveau de la paupière supérieure, l’incision est réalisée dans le pli palpébral supérieur pour enlever la peau, ce qui rend la cicatrice très discrète et même souvent invisible.

Au niveau de la paupière inférieure le traitement isolé des poches se fait par l’intérieur de la paupière et donc sans cicatrices visibles. Lorsqu’il existe un excès de peau associé il est retiré par une cicatrice au ras des cils pour la rendre la plus discrète possible

La blépharoplastie est-elle douloureuse ?

La blépharoplastie n’est absolument pas douloureuse que ce soit pendant ou après l’opération. Lorsqu’elle est réalisée sous anesthésie locale, la réalisation de l’anesthésie est la seule phase de l’intervention un peu « sensible » mais elle ne dure que quelques secondes.

Le résultat de la blépharoplastie est-il définitif ?

Oui, le résultat est permanent.
Cependant l’intervention « n’arrête » pas le temps, le regard continue à évoluer, mais plus lentement qu’avant l’intervention.

Combien de temps après la chirurgie faut-il attendre avant de reprendre ses activités quotidiennes ?

Pour reprendre une activité normale, il faut compter une semaine après la blépharoplastie, qui est le délai pour retirer les fils.
Les « bleus » peuvent parfois se prolonger quelques jours de plus mais ils pourront être masqués par le maquillage.

Le sport peut être repris 2 à 3 semaines après l’intervention.

Y a-t-il des risques possibles après une blépharoplastie ?

Les complications de la blépharoplastie sont très rares lorsque pratiquées par des chirurgiens qui en ont l’habitude. Elles vous seront néanmoins détaillées lors de la consultation préopératoire.

Existe-t-il des contre-indications à une blépharoplastie ?

Il n’y a presque pas de contre-indication à une blépharoplastie. Un avis auprès de votre ophtalmologiste sera demandé au moindre doute.

La chirurgie des paupières est-elle remboursée ?

La chirurgie des paupières est réalisée dans un cadre esthétique dans la majorité des cas. L’amputation du champ visuel vers le haut lorsque l’excès de peau de la paupière supérieure est majeure peut faire l’objet d’une prise en charge.

La blépharoplastie corrige-t-elle les rides de la patte d’oie ?

Non, la chirurgie des paupières supérieures ou inférieures ne corrige pas ces rides. Les rides de la patte d’oie sont très bien corrigées par les injections de toxine botulique (botox).

Quels résultats attendre de la chirurgie des paupières ?

La blépharoplastie de la paupière inférieure comme supérieure garantit des résultats impressionnants : le regard va être agrandi, plus ouvert et, le visage sera « défatigué », avec un aspect plus jeune et joyeux. Il faut attendre au moins, 3 mois pour percevoir l’aspect final désiré.

Quelles sont les suites opératoires ?

La blépharoplastie est une intervention esthétique assez légère. Les suites opératoires de ce traitement sont simples. Les premiers jours, il est normal d’observer un gonflement et des ecchymoses sur la zone traitée. La douleur est très limité voire absente, on prescrit seulement au patient quelques antalgiques classiques (paracétamol). Une gêne peut être ressentie les premiers jours à cause de la tension des paupières et d’une éventuelle irritation de l’œil. A 1 semaine post opératoire, on retire les fils et le patient commence à retrouver son confort. A 2 semaines postopératoire le patient reprend sa vie habituelle.

Où sont pratiquées les incisions ?

Dans le cas d’une blépharoplastie supérieure, on pratique des incisions au niveau du pli de l’œil, ce qui rend la cicatrice totalement invisible. Dans le traitement des paupières inférieures, les incisions se placent soit sous les cils soit à l’intérieur de la paupière. Réaliser une incision par voie trans-conjonctivale permet de garder la peau intacte, aucune cicatrice ne sera apparente. C’est la meilleure solution lorsqu’un patient jeune se plaint uniquement de poches sous les yeux.

A qui est destinée la blépharoplastie ?

Avant d’envisager une blépharoplastie, le chirurgien procède à un examen des yeux du patient, afin de déterminer le type de traitement le plus adapté. Les personnes plus âgées touchées par des troubles de visions sont appelées à faire un bilan ophtalmologique nécessaire au dépistage des éventuelles complications oculaires (fond d’œil, topographie oculaire, etc.).

La chirurgie esthétique des paupières supérieures et inférieures est généralement destinée aux personnes désirant traiter un relâchement excessif de la peau des paupières ou à retrouver une meilleure apparence de leur regard.

Découvrir en détails
la blépharoplastie

Photos
avant/après

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.